Vendanges 2015, suite…

17/09/2015

Vendangeurs en plein travailQuand vous demandez à un vigneron ce qu’il pense du millésime à venir, il vous répondra qu’il n’en sait rien, surtout si les raisins sont encore sur les souches. La prudence est inscrite dans sa mémoire, dans ses gènes pourrait-on dire, tant il sait, d’instinct, qu’une récolte qui n’est pas rentrée n’est qu’une promesse de récolte.

 

Lorsqu’il commence à cueillir les raisins, alors seulement, il se déride un peu, mais n’est vraiment libéré qu’à la dernière grappe dans les cuves.

 

Nous en sommes là, au Domaine Rotier, en cette année 2015 précoce, dans cet entre-deux, où une bonne partie de la récolte est dedans, et l’autre encore dehors, à la merci d’un changement de temps, d’un orage plus violent que prévu, des pluies d’équinoxe… Difficile de chanter victoire trop vite, même si, dans le gaillacois, nous avons évité les grosses pluies, même si ce qui fermente en cave est de bonne qualité, même si la quantité est tout à fait convenable.Entonnage des premiers jus

De beaux raisinsEntrée en cave

 

Encore une fois il nous faut être patients, et espérer une météo clémente. Alors seulement nous pourrons risquer un avis sur ce millésime 2015…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *