Vendanges 2016, acte II.

17/09/2016

Le vrai démarrage de nos vendanges a bien eu lieu au début de cette semaine, lundi 12 septembre, par grand beau temps, chaud et sec, avec un très classique vent d’Autan à faire mûrir et concentrer les raisins très (parfois trop !) rapidement.

A la vigne…

depart-pour-la-premiere-journee-de-vendangeL’équipe, au complet ou presque, était au rendez-vous pour cueillir les premières grappes de Sauvignon et surtout de Len de l’El destinées à l’élaboration de la cuvée Renaissance blanc sec.

 

Etat sanitaire parfait : la petite parcelle de Sauvignon a été vite récoltée !

Len de l'El

 

Le Len de l’El, avec ses belles grappes et ses longues queues, est un plaisir de cépage à vendanger. Il « fait du profit », comme disaient les anciens, c’est à dire que les seaux sont vite remplis ! Malgré la chaleur et le vent chaud, les raisins de la vigne des Ferrandes ont été promptement ramassés, eux aussi. Bravo à l’équipe !

 

DurasDans la foulée, nous avons donc pu commencer les rouges, avec une partie de parcelle de Duras, peu chargé et planté sur un porte-greffe précoce, à priori destinée à faire l’Âme rouge 2016. Là encore, la qualité des raisins est magnifique, et il semble bien que la cuvée l’Âme verra le jour cette année !

 

Mercredi, la pluie annoncée est arrivée. Heureusement, rien de trop grave pour l’instant, mais il a fallu faire une pause. Vendredi matin nous avons pu reprendre pour récolter un peu de Len de l’El, à la machine cette fois, pour la cuvée les Gravels blanc sec.

 

A la cave…

Le bon vin, nous vous l’avons déjà expliqué ne se fait pas tout seul… Les journées de vendanges à la cave sont en général bien remplies et les soirées parfois longues, une fois le raisin rentré !

Pour l’instant nous ne sommes qu’au début du millésime, alors nous avons le temps de « bichonner » nos premières cuvées. Le Renaissance sec est en barrique où il a démarré sa fermentation.

Nous avons également six barriques de Duras qui fermentent. De jour en jour la qualité se révèle et il semble bien qu’elle soit excellente (on n’ose pas encore le dire avec certitude, mais ça paraît très bon !).

Thibaut En cave aussi, il faut une équipe, même si elle est plus réduite.

Cette année nous accueillons Thibaut qui fait partie des Compagnons du Devoir et qui va passer un an chez nous au cours de son tour de France (Oui, Compagnon vigneron ça existe aussi, depuis quelques années seulement !). Thibaut a déjà une bonne expérience et c’est un efficace sur qui on peu compter !

 

mael-au-pigeageMaël est également avec nous pour un stage de trois semaines (bref mais intense) : il démarre une formation de mention complémentaire en sommellerie à Toulouse par trois semaines de vendanges, histoire de comprendre comment on fait le vin pour pouvoir en parler ensuite. Rien de tel que le vécu !

Deux jeunes qui ont envie de travailler et d’apprendre, voilà qui vous donne un moral à toute épreuve, et l’envie d’élaborer les meilleurs vins du monde !!!

2 commentaires au sujet de « Vendanges 2016, acte II. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *