Des sols de graves

sols de Graves

Le vignoble du Domaine Rotier est implanté sur des sols de graves situés sur un plateau constitué par la terrasse alluviale moyenne de la rivière Tarn, qui s’étend d’Albi jusqu’à Moissac. Cette terrasse, située à une altitude de 200 mètres, date de la période géologique du Riss, soit un âge compris entre 130 000 et 300 000 ans. Ces alluvions anciennes, d’une épaisseur de 1,5 à 3 mètres, reposent sur des marnes beaucoup plus vieilles (32 millions d’années).

Sur la rive gauche du Tarn, au sud de l’appellation Gaillac, ce sont des sols assez pauvres car très caillouteux, mais bien drainants. Ils se réchauffent très vite au printemps et peuvent être très secs l’été. Ils n’autorisent pas de gros rendements car la terre y est peu abondante.

La viticulture biologique, avec ses techniques de semis de couverts végétaux et de recours à des traitements respectueux de la nature, permet de maintenir ces sols vivants et aérés.  Avec un taux de matière organique suffisant, la vigne y trouve sa nourriture sans excès.

Les cépages locaux (Loin de l’œil ou Duras) s’y épanouissent naturellement. Ils donnent des vins qui s’ouvrent vite et peuvent donc se boire rapidement. Ils sont toujours très parfumés et vieillissent avec beaucoup d’élégance.

Les commentaires sont fermés.