Hivernage

20/02/2013

Que faisiez-vous donc monsieur le vigneron pendant tout ce temps d’hiver où nous n’avions plus de vos nouvelles?

hiver

Vous tailliez vos vignes sans doute?

Au risque d’écorner un peu notre image, et à notre grand regret, nous devons confesser que nous ne taillons guère, laissant ce soin à notre équipe qui s’occupe des vignes.

 

Ne nous dites pas que vous vous êtes « taillé » à l’autre bout du monde, aux pays des merveilles, pour voir si par hasard le soleil y serait plus chaud et la misère moins pénible?

Parfois ce n’est pas l’envie qui nous en manque, mais ce ne fut pas le cas.

 

Alors, comment expliquer ce silence?

Eh bien sachez bonnes gens qu’en hiver, votre vigneron hiverne!

Attention, nous n’avons pas dit « hiberne » : l’hibernation est un état léthargique qui n’a rien à voir avec l’activité prenante qui fut la nôtre en ce début d’année.

Non, hiverner, c’est se mettre à l’abri pendant la mauvaise saison (c’est bien le cas de cet hiver gris et très pluvieux) et pour les marins, c’est un temps de relâche pendant l’hiver. Nous nous reconnaissons bien dans cette période, qui peut être intense et pendant laquelle on prépare l’année qui vient, comme on se préparerait, en mer, à affronter le gros temps.

 

Et en quoi donc a consisté cet hivernage?

Evacuons la scorie administrative, grosse mangeuse de temps, à peu près également répartie au long des mois, ainsi que les bilans et les perspectives en tous genres, plus quelques actions commerciales, juste pour dire que les affaires reprennent!

soutirage

Trois sujets nous ont particulièrement occupés en ce début d’hiver.

 

1 – Les assemblages des vins rouges

 

Allez savoir pourquoi, cette année, ils ne se sont pas imposés d’amblée comme souvent. Il a fallu s’y reprendre à plusieurs fois, déguster et re-déguster, avant d’aboutir. Bon, pas de panique, on y est arrivé, et c’est plutôt bon. Certes, il n’y aura pas encore d’Âme en 2012, mais un très beau Renaissance et des Gravels sur le fruit, avec une pointe de fraîcheur et un niveau d’alcool plus raisonnable.

 

2 – L’aménagement du caveau de vente

 

C’est un projet qui commence à prendre forme, pour une réalisation certainement ce printemps. On ne vous en dit pas plus pour l’instant, mais ce sera beau, très beau. Promis, on vous tiendra informés.

 

3 – Une nouvelle cuvée

 

Un vin de liqueur 100 % Duras, donc rouge, croquant de fruit, plein de sève et de vigueur, bref, un petit bijou. C’est pour bientôt, dès que possible au printemps, l’étiquette est en cours de conception.

 

Finalement, c’est ça l’hiver, on pense que tout est mort, que rien ne bouge… mais c’est à tort, car en secret, sous la terre, les graines germent et les racines s’allongent. Et au moindre rayon de soleil un peu plus chaud, la vie reprend le dessus, la nature reverdit et les couleurs explosent!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *